Je candidate à l’université

Je parle français.

La plupart des étudiants étrangers font leurs études en France dans la langue locale (le français). Pour confirmer le niveau de compétence linguistique, le participant peut passer deux types de tests: l’examen DELF / DALF ou le test TCF-DAP / -TP. Le comité d’admission ne considère que ces deux types de certificats, donc tous les candidats doivent réussir les examens, sauf pour les diplômés des établissements d’enseignement partenaires (par exemple, le collège universitaire français). Il est nécessaire de s’inscrire aux examens au moins 3 mois avant la date prévue pour le dépôt. En règle générale, le niveau B2 est suffisant pour l’admission en première année de l’université, tandis que pour les années d’études ultérieures (y compris les études de master et de troisième cycle), un niveau C1 sera exigé.

Je parle anglais.

Les étudiants qui parlent l’anglais peuvent faire leurs études en France dans les programmes des sciences exactes, ainsi que dans les facultés de gestion et d’économie. Pour confirmer le niveau de maîtrise de l’anglais, l’IELTS ou TOEFL est requis. En règle générale, il y a assez de niveau de B2-C1 pour la formation en France, ce qui correspond à l’IELTS 6.0-7.0 ou au TOEFL de 78-95 points. Les certificats doivent être reçus au plus tôt il y a deux ans.

Choix du programme et de l’université.

Choisir la bonne université en France n’est pas si facile. En général, on peut dire que ce n’est pas l’université, mais la faculté à rechercher, car chaque université française est réputée pour ses orientations fortes. Par exemple, les futurs médecins devraient choisir l’Université Pierre et Marie Curie, les futurs ingénieurs – l’Ecole Polytechnique de Paris, les historiens et philosophes ambitieux devraient viser l’Université de Paris 1 et les économistes l’HEC Paris.

Le choix du programme de formation est effectué sur le site CampusFrance, connecté à la base des universités nationales. Grâce à cette base, les étudiants sont admis dans tous les établissements publics d’enseignement supérieur, à l’exception des écoles supérieures (y compris l’École Normale). Le candidat peut choisir jusqu’à 15 programmes dans les universités publiques. Cela devrait être fait par ordre de priorité c’est-à-dire si le candidat reçoit une réponse positive de la première université choisie, son dossier ne sera pas envoyé au reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *